« Les Jeunes en CoMun »

...ont produit des films!

...sont aussi actifs sur facebook!

« Les Jeunes en CoMun » – Qu’est-ce que c’est ?

Bild

Organisé en 2013 pour la première fois, le Concours d’idées « Les Jeunes en CoMun » est réalisé par un nombre de municipalités tunisiennes et s’adresse aux jeunes de 15 à 29 ans, afin de renforcer leur participation à la vie sociale et associative. La première édition du Concours a été conceptualisée, planifiée, exécutée et financée par le projet « CoMun ». A partir de 2014, les communes tunisiennes ont pris le relais à leur propre compte. Ce sont les deux communes Sousse et Menzel Bourguiba qui organisent le Concours d’idées « Les Jeunes en CoMun » cette année.

Le Concours a pour objectif d’impliquer d’avantage les jeunes dans la prise de décision au niveau municipal, de renforcer leurs compétences en matière de de communication et de négociation, de les sensibiliser à l’engagement dans la vie publique et dans les structures de la société civile, d’encourager le bénévolat de la jeunesse, de responsabiliser et autonomiser les jeunes, de favoriser le dialogue intergénérationnel et de soutenir des causes comme la liberté d’expression, la tolérance, la justice et l’égalité des sexes en impliquant les jeunes.

Les conditions : Des projets par les jeunes et pour les jeunes !

Le concours s’intègre dans l’objectif global du renforcement des structures démocratiques et de la bonne gouvernance locale en Tunisie. Les projets proposés lors du concours d’idées visent à promouvoir la participation des jeunes et mettre en valeur leurs capacités et potentialités.

Les projets proposés doivent être…

…des projets par les jeunes : La proposition de projet doit être déposée par un tandem composé d’un jeune porteur du projet et d’un membre d’une association locale. Le jeune est le premier responsable du projet.

…des projets pour les jeunes : La cible principale du projet est la jeunesse : filles et garçons, jeunes hommes et jeunes femmes !

…des projets participatifs : L’implication et la participation active des jeunes est fondamentale dans le projet. Les jeunes sont les acteurs, et non seulement la cible des actions.

Les expériences du premier concours

Bild

En 2013 , 35 propositions de projet ont été déposées dans 5 communes différentes : à Jendouba , Djerba Midoun , Gabès , Gafsa et à Monastir . 9 projets ont été choisis par un jury indépendant. Les municipalités envisageaient la réalisation des projets identifiés lors du concours sur une période de 4 mois, d’août jusqu’au novembre 2013 .
Finalement, 7 projets ont été réalisés avec succès dans les communes Gafsa , Gabès et Monastir . Ils ont couvert des thèmes divers comme le journalisme citoyen, l’observation des élections, l’environnement, les traditions de la ville ainsi que les services municipaux.

Les voix des jeunes

Yassine Ben Abdallah , Gabès (Responsable du projet Les jeunes bloggeurs pour la citoyenneté , Association Club Presse de
Gabès ) :
« On ne ressent plus cette barrière entre nous et les responsables de la municipalité. Une relation se construit, on commence à pouvoir proposer des idées et débattre des points de discorde. Avant ça n’était pas possible, le responsable restait dans sa tour d’ivoire… Le fait qu’il y ait une rencontre et un échange d’idées est le plus important acquis de cette formation. Allez, les jeunes, je vous invite à vous impliquer dans votre région ! »

Khouloud Bouzaien , Gafsa (Participante du projet Atelier en journalisme citoyen , Association Tunisie Bondy Blog ) :
« Cette formation m’a donné plus d’assurance pour m’adresser à un responsable de l’administration pour obtenir une information. Cela devient donc un simple échange d’informations dont on a besoin. »

Bild

Amani Ben Moussa , Gabès (Participante du projet La participation des jeunes aux élections , Association Hiwar ) :
« J’ai appris beaucoup de nouvelles choses qui m’ont ouvert de nouveaux horizons dont je n’étais pas consciente. Désormais, je sais que je peux faire autre chose de ma vie, que je peux évoluer et faire plus. Cela m’a boosté et m’a donné l’espoir de pourvoir m’améliorer et que nous pouvons nous unir pour avancer, même si c’est à petits pas. »

Haythem Abidi , Gafsa (Responsable du projet Atelier en journalisme citoyen , Association Tunisie Bondy Blog ) :
« A travers ce projet j’ai acquis de nouvelles compétences. Par exemple, comment diriger un groupe, comment coopérer avec les institutions publiques et les ONG et même comment faire la comptabilité du projet. »

Ahlem Jomaa , Monastir (Responsable du projet Keep calm and vote , Association ATIDE ) :
« La municipalité était très serviable et nous a beaucoup aidés. C’était une relation d’interactivité et d’aide, on a collaboré ensemble. Je vous invite à participer dans le monde associatif – soyez nombreux ! »

Bild