Evaluation du coût de la dégradation de l’environnement (COED)

Evaluation de l’impact des déchets municipaux sur la dégradation de l’environnement

Définition, objectif et valeur ajoutée

L’objectif principal est d’évaluer le coût de la dégradation de l’environnement due aux déchets municipaux pour assister les décideurs à l’échelle nationale et locale à identifier et prioriser des actions concrètes visant à améliorer la gestion intégrée de ces déchets par le biais du potentiel de financement des projets liés aux avantages environnementaux et à la réduction des externalités négatives.

Les résultats visés sont :

Un aperçu des aspects économiques des problèmes de gestion des déchets dans le Grand Tunis;

Une évaluation du coût de la dégradation de l’environnement incluant la dégradation écologique et la santé de l’environnement;

Une analyse économique pour certaines alternatives prioritaires;

Des recommandations concrètes afin d’intégrer les avantages dont bénéficiera l’environnement et d’améliorer la gestion de ce bassin.

Le coût de la dégradation de l’environnement peut être envisagé comme une mesure du bien-être perdu en raison de la dégradation due aux mauvaises pratiques de gestion des déchets. Une perte en termes de bien-être comprend, sans s’y limiter nécessairement :

Une perte en termes de vie en bonne santé et de bien-être de la population (par exemple, le fardeau de la maladie);

Des pertes économiques (par exemple, des revenus auxquels certains agents économiques ont dû renoncer); et

Une perte en termes d’opportunités relatives à l’environnement (par exemple, une perte en termes de tourisme, de ressources halieutiques et de biodiversité).

Exemples pratiques

  • Etude COED Tunisie (Grand Tunis – Djerba)
  • Etude COED Liban (Beirut)
  • Etude COED Maroc (Rabat)

Documents de référence en français

Téléchargements

Documents de référence en arabe, anglais et allemand

Téléchargements

Contact
wassim.chaabane@giz.de