Recensement et diagnostic de l’éclairage public

Recensement et diagnostic des réseaux de l’éclairage public dans les municipalités

Définition, objectif et valeur ajoutée

Le recensement et diagnostic du réseau de l’éclairage public (EP) présente une photographie instantanée et synthétique de l’état du parc EP dans les communes. Il constitue la première étape dans le processus de bonne gestion de l’éclairage public et répond aux attentes des communes aussi bien en termes d’identification des anomalies et des dysfonctionnements dans le réseau qu’en termes de collecte des données concernant l’état physique du réseau et la consommation de l’énergie. Plus spécifiquement, une opération de recensement/diagnostic EP est menée dans l’objectif d’aboutir à :

  • Une base de données du parc EP de la commune (points lumineux, réseau, etc.) avec les caractéristiques visuelles et techniques ;
  • Un état des lieux des défectuosités des installations EP et du réseau ;
  • L’identification des potentiels de réduction de la consommation d’énergie ;
  • et un programme d’investissement pour l’entretien ou la mise à niveau du réseau EP.

Méthodes de travail

La première étape de recensement consiste à relever les données sur le terrain au niveau des différentes composantes du réseau de l’éclairage public (points lumineux, voiries, câbles souterrains, armoires de commande, etc.). Ces données brutes permettent de révéler les caractéristiques des composantes du réseau, seront intégrées dans une base de données et constitueront par la suite la base du diagnostic.

Ensuite, les données collectées sont analysées et synthétisées de manière à produire des indicateurs clés sur l’état global du réseau : Répartition des points lumineux par type, hauteur, type de lampes, etc. ; taux de vétusté des points lumineux, des armoires de commande, et des câbles souterrains, nombre de luminaires à remplacer, besoins en mise aux normes, et gains conséquent en énergie.

Sur la base des résultats du diagnostic et des recommandations qui en découlent, un plan d’investissement est élaboré qui définit le montant global d’investissement nécessaire, le montant de réduction de la facture énergétique, et la durée de retour sur investissement.

Mise en œuvre

Les procédures clés pour la mise en œuvre d’un projet de recensement/diagnostic de l’éclairage public sont comme suit :

a. Elaboration d’un cahier de charge qui définit et cadre les prestations demandées par la commune dans ce sens ;

b. Constitution d’un comité de pilotage et d’un comité technique du projet ;

c. Préparation des supports (fiches) de recensement et de collecte de données sur terrain ;

d. Constitution des équipes et planification des moyens humains et matériels à mettre en place ;

e. Information et formation des équipes dédiées au recensement.

Exemples pratiques

Depuis plusieurs années déjà, les communes au Maroc sont de plus en plus incitées par les instances centrales à mener des projets de recensement et de diagnostic de leurs réseaux d’éclairage public. En 2006, la DGCL a appuyé 10 communes de différentes tailles aux Maroc pour mener des projets pareils. Parmi ces communes : Settat, Marrakech, Benguerir, Safi, Tetouan, et Bouznika. Plus récemment, la commune de Rabat a été appuyée en 2013 par la GIZ à travers son programme CoMun pour effectuer un diagnostic (par échantillonnage) de son réseau d’éclairage public. La ville d’Agadir a procédé aussi au diagnostic de son patrimoine de l’éclairage public en 2014.

Documents de référence en français

Documents de référence en arabe, anglais et allemand

Contact
Youssef.afkir@giz.de