Amélioration des services de base à travers le système d’informations géographiques (GIS)

L’usage des applications GIS améliore l’efficacité de la mise à disposition des services de base à travers un accès ouvert aux informations

Définition, objectif et valeur ajoutée

Pour parvenir à un développement participatif urbain efficace, les informations pertinentes sur la zone urbaine à améliorer doivent être partagées d’une manière régulière avec toutes les parties prenantes, telles que les communautés locales, les ONGs, les entreprises locales, etc. . La formation aux applications de GIS permet aux participants de créer, de lire et de travailler sur les cartes géographiques à partir des informations obtenues.

Méthodes de travail

Les partenaires de coopération se mettent d’accord sur les rôles et les responsabilités de chacun pour recueillir, analyer et partager les informations. En un deuxième temps, une carte de la zone urbaine est établie et des données sont collectées à partir des travaux sur le terrain et à partir d’autres fichiers ou bases de données disponibles.

Mise en œuvre

Les étapes de la formation sont basées sur les questions suivantes :

  • Comment assurer l’intégration de tous les partenaires de coopération ?
  • Comment établir une carte de la zone urbaine?
  • Comment collecter les informations sur la zone?
  • Comment insérer les informations collectées dans la base de données GIS ?
  • Comment rendre les informations collectées disponibles aux parties prenantes ?

Exemples pratiques

  • En 2011, 8 employés partenaires ont été formés dans le processus d’usage et de compréhension du GIS comme outil de cartographie
  • Une base de données compréhensive a été créée en passant en revue 140592 appartements, 37927 magasins et ateliers et le réseau des routes y compris les rues, allées, voies et données attributs des noms des routes, types, dimensions et directions du trafic routier.
  • Le volume d’ordures produit quotidiennement par les appartements, magasins et ateliers a été mésuré
  • Images et localités GPS de 398 sites de décharge d’ordures ont été identifiées pour suivre la performance des entrepreneurs des déchéts à travers le suivi du volume des ordures par le biais d’un appareil qui mesure les ordures solides.

Documents de référence en Français

Documents de référence en arabe, allemand et anglais

Contact
Mohamed.ahmed@giz.de